Flasher ses ESC BLHeli via Cleanflight & Betaflight

66
55416

Bonjour à tous,

Nous allons voir ici comment flasher ses ESC BLHeli non pas avec une clé USB (type AFRO) ou un Arduino Nano, mais les 4 (ou 6 sur un hexa) en même temps et directement à travers une Naze32 (ou autre FC supportée) sous Cleanflight ou Betaflight.

En effet, les développeurs de Cleanflight et BLHeli ont ajouté à leur firmware et application (BLHeli Suite) la possibilité de flasher ses ESC, sans les débrancher de la FC (Flight Controler = la Naze32). Cette fonctionnalité se prénomme “Passthrough” ou “1wire“.

Pour être précis, il faudrait dire “presque” toutes les cartes supportées par Cleanflight, car certaines cartes ne le permettent malheureusement pas pour des raisons hardware (par ex. sur la Motolab Tornado F3). Pour ma part, j’ai testé cette fonctionnalité avec succès sur les cartes suivantes :

  • Naze32 Rev.5
  • Naze32 Rev.6
  • SPRacing F3
  • Naze32 Mini (PARIS Sirius Air HERO 32 R1)

Et il m’a également été confirmé que cela fonctionne sur la carte :

  • RMRC Seriously Dodo

[EDIT du 29/05/2016] : Depuis les dernières versions de Betaflight et Cleanflight, flasher ses ESC ayant un bootloader SimonK est devenu possible directement à partir de la carte de vol (FC). Pour cela, il faut utiliser un firmware Betaflight (2.6.1+) ou Cleanflight (1.12+) récent et les dernières versions de BLHeliSuite (l’application BLHeli) – la dernière version de BLHeli à ce jour étant la 16.0.14.5.0.1.

Les paragraphes suivants restent donc là pour “mémoire” (jusqu’au “1 – Installer l’application […]”). Merci de ne pas en tenir compte si vous utilisez les dernières versions de Betaflight (2.6.1+) & Cleanflight (1.12+) 😉

Cela fonctionne avec les dernières versions de Cleanflight (1.11+) et Betaflight (2.1.6+), MAIS (il faut bien un mais de temps à autre), seulement avec les ESC dont le bootloader est sous BLHeli.

[INFO] Ne pas confondre “bootloader” et “firmware” qui sont deux choses différentes !

Le “firmware” est le code dans l’ESC qui va permettre de faire tourner le moteur plus ou moins vite en fonction des ordres reçus de votre Naze32. Le “bootloader” est est un petit bout de code qui permet de mettre à jour le firmware de l’esc et de le connecter à votre PC (pour faire simple).

Il existe deux types principaux de bootloader (hors esc propriétaires) : le bootloader Simon-K et le bootloader BLHeli ! Et ca change quoi ? Pour voler : rien du tout, seul le firmware importe ! Par contre pour faire communiquer un ESC avec un ordinateur, cela change tout ! Et chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Là où c’est la jungle, c’est qu’on peut très bien avoir un ESC avec un bootloader Simon-K et un firmware Simon-K (logique), mais aussi un booloader Simon-K avec un firmware BLHeli (!), ou encore un bootloader BLHeli avec un firmware BLHeli, mais pas un bootloader BLHeli avec un firmware Simon-K (!!).

Et comment le savoir ? Hummm… En faisant confiance au magasin qui vous vend les ESC ? 🙂 car en général il le précise (mais j’ai déjà vu des magasins indiquer un ESC avec un bootloader BLHeli et à la réception, au final c’était un booloader Simon-K 🙁 !)

Est-ce possible de changer le bootloader d’un ESC ? Oui… Mais là on ne joue plus dans la même cour… Et c’est un peu plus compliqué à mettre en oeuvre.

[INFO] A ce jour, tous les ESC avec un processeur SiLabs ont un bootloader ET un firmware BLHeli exclusivement (ex. : les Littlebee)

Sans être exhaustif et pour faire simple : Avoir un bootloader Simon-K sur ses ESC permet d’utiliser une clé USB type “Afro” pour se connecter au PC, c’est simple et efficace. Mais un bootloader Simon-K ne permettra PAS d’utiliser la mise à jour avec Cleanflight, en effet cela ne fonctionne qu’avec un bootloader BLHeli. Avec un bootloader BLHeli, pas de clé type “Afro” possible ! Pour vous connecter au PC, il vous faudra soit une clé propriétaire (celle pour les Littlebee par exemple), soit un Arduino Nano (très pratique, car il sait se connecter à n’importe quoi lui !), soit….. Cleanflight ! Et c’est là que ca devient intéressant ! 🙂

Donc pour résumer : Si vous souhaitez mettre à jour vos ESC via Cleanflight ou Betaflight, il faut une FC (carte de vol) compatible ET des esc avec un bootloader BLHeli 🙂

Je pars du principe ici que vous avez déjà connecté votre Naze32 au moins une fois au PC via le configurateur Cleanflight, et que cela fonctionne.

1 – Installer l’application “BLHeli Suite” (sous Windows)

BLHeli Suite est l’application qui permet de flasher les ESC sous BLHeli, et de modifier les paramètres de ces ESC.

Pour récupérer cette application, il faut aller sur le blog du développeur de BLHeli : ICI et cliquer sur le lien “Download BLHeliSuite (LINK)

Cela vous envoie sur une page permettant de récupérer un fichier .zip de la dernière version en date de BLHeli. Téléchargez ce fichier .zip et décompressez-le quelque part sur votre PC. BLHeli Suite n’a pas besoin d’être installé (au sens : il n’y a pas de “setup” à lancer), l’installation en elle-même est donc terminée !

Dans le répertoire que vous avez décompressé (“BLHeliSuite14301” par défaut pour la version 14.3.0.1), vous pouvez maintenant lancer l’exécutable “BLHeliSuite.exe” :

BLHeliSuite.exeVous êtes dans BLHeli !

66 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, merci de m’avoir répondu sur les écrous à acheter.
    J’ai maintenant un second soucis : j’ai acheté des ESC sur Banggood (http://www.banggood.com/Emax-Simonk-Series-12A-20A-25A-30A-40A-ESC-For-Quadcopter-QAV-250-p-918126.html), et j’ai tenté de les flasher (avec atmel et silabs) ensuivant ce tuto. Mais à l’étape 2)e), dans la fenêtre information, les descriptions des ESC sont vides : J’ai “ESC# 1: —“, et pareil pour les quatre autres. Quand je clique alors sur OK, il me marque “Serial Interface m4wFClntf connected succesfully. Connection to ESC#1 failed!”
    J’ai tenté de cliquer sur flash sans succès. quand je clique sur “Disconnect, les 4 moteurs se mettent alors à tourner.
    Le gros soucis, c’est qu’ils ne sont plus reconnus par Betaflight ! Il n’y a plus la petite musique quand je connecte la batterie et en mode test des moteurs, aucun ne tourne contrairement à avant.
    Je suis bloqué, pourriez-vous m’aider s’il vous plait ?
    Merci d’avance
    Hugo Pietri

  2. Hello titi.

    Dis moi tu mentionnes avoir testé avec la Paris sirius… L’usb alimente t’il tes esc comme pour la naze rev 6a ou est ce un souci sur ma configuration ?

    Merci.
    Bol2 😊

    • Bonjour, il n’y a pas une option qui permet de le faire directement dans l’interface 😉 mais à un moment il y avait 3 versions du firmware multishot (et que multishot d’ailleurs) qui permettait de choisir la musique d’allumage 🙂

  3. Bonjour,
    tout d’abord merci pour ce tuto clair et instructif.
    Après avoir bien tout lu(et relu)ce tuto j’ai voulu flasher mes esc de mon eachine wizzard x220 sous “Blheli suite”
    et après avoir bien galéré je me retrouve comme Hugo Pietri avec mon esc numéro une qui n’est pas reconnu par “Blheli suite”.
    J’ai exactement le même message, à savoir:
    “Serial Interface m4wFClntf connected succesfully. Connection to ESC#1 failed! Please check data- und power connections to the esc ”

    Sous betaflight du coup je n’ai que trois moteurs qui tournent et même en essayant de basculer de “ONE SHOT125” en “PWM” rien n’y fait…
    Je suis bien paumé donc si une âme bienveillante pouvais m’illuminer de son savoir, il aurait ma gratitude éternelle !!!
    Merci d’avance

  4. Merci beaucoup pour ce tuto bien expliqué, j’aimerais juste savoir si cette méthode fonctionne pour les esc 4 en 1 Racestar. Est-ce différent par rapport aux esc indépendants ?

    Merci d’avance,
    Robin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire, SVP !
Entrez votre nom ici, SVP