[Betaflight] Comment l’installer sur une Naze32 ?

16
19847

3 – Configuration d’une Naze32 sous Betaflight :

[INFO] Si vous utilisez des ESC flashés en BLHeli, il est fortement conseillé de les passer au moins en version 14.1 (la dernière version en date est la 14.3.0.1), car un bug empêchant la calibration et l’armement des moteurs est présent dans la version 14.0 de BLHeli, bug qui est corrigé à partir de la version 14.1.

La configuration de BetaFlight est en grande partie commune avec ce que l’on peut voir avec CleanFlight, et la plupart des valeurs par défaut dans BetaFlight conviennent pour faire un premier test en vol.

Betaflight ne fonctione qu’avec deux PIDC (PID Controler) : le PIDC1 (Multiwii rewrite) et le PIDC2 (Luxfloat). Après plusieurs semaines à voler avec les deux, ma préférence va au PIDC1 (“Rewrite”), notamment lorsque vous utiliserez le “Air Mode” (nouveauté dans les dernières versions de Betaflight).

C’est cela qui est le plus intéressant, de mon point de vue, avec ce firmware BetaFlight, c’est la sensation de verrouillage que l’on arrive à obtenir sur tous les axes, sans pour autant que le quadri ne vibre. C’est même surprenant au début, lors des premiers vols. et si vous êtes fan de Freeride, vous allez adorer le ‘Air Mode’ qui permet des figures que vous n’auriez jamais tenté avant 🙂

Par contre cette sensation de verrouillage n’intervient qu’après avoir réglé les PID, vous n’y couperez pas 😉 même si cela a été simplifié et que les réglages par défaut sont une bonne base, il faut quand même travailler un peu ces valeurs pour obtenir ce fameux verrouillage !

Pour ce qui est des réglages des PID, n’oubliez pas qu’avec Betaflight, le paramètre “D” des PID ne se règle plus tout à fait comme avant, et que les valeurs de PID ne sont plus les mêmes qu’avec Baseflight ou même Cleanflight !

Concentrez vous sur le P et le I, sans toucher à la valeur par défaut du D (qui est un très bon départ d’ailleurs, vous n’aurez peut être jamais à y toucher). Le D quant à lui, se règle donc après le P et I, pour filtrer les rebonds qui persistent, mais pour aller encore plus loin, vous aurez besoin d’une “Blackbox” connectée à votre carte (Hummm… Si vous n’avez rien compris à cette dernière phrase, pas de panique, rien n’est perdu, mais dans ce cas, ignorez pour le moment ce passage, et testez déjà en vol pour voir ce que cela donne sans prendre en compte tout de suite ces paramètres ;)).

Contrairement à Cleanflight, lorsque l’on souhaite baisser le looptime en dessous de 1500, il n’est plus nécessaire dans BetaFlight de désactiver les acc (accéléromètres) pour que cela fonctionne. En effet, en mode Acro, le calcul de la boucle PID est prioritaire et donc pas de soucis de variation de looptime avec BetaFlight 🙂 Pour autant, si vous ne volez qu’en mode Acro, autant les désactiver ! Si vous souhaitez désactiver les accéléromètres, passez la commande suivante dans le CLI :

set acc_hardware = 1

ou

set acc_hardware = NONE (dans les dernières versions de Betaflight)

et n’oubliez pas de sauvegarder vos modifications en faisant un “save” dans le CLI !

Pour aller plus loin dans la configuration de Betaflight, je vous invite à lire un autre article sur ce blog sur la “MAJ et configuration de Betaflight” 😉

Alors : A vos cartes ! A vos PC et bon flashage de BetaFlight, sachant que si vous n’étiez pas satisfait après avoir testé, il est bien entendu très simple de revenir sous CleanFlight, il suffit de relancer le configurateur sous Chrome et de reflasher la dernière version en date du firmware 😉

Bons vols,

A bientôt,
Olivier.

16 COMMENTAIRES

  1. Salut TiTidom,

    Super tuto comme d’habitude, bravo super boulot 😉

    Va quand même falloir un jour que je craque pour un vortex par exemple que je puisse mettre en application tes tutos.

    @+

  2. Salut TiTidom,

    Je découvre ton blog en recherchant des infos sur ce firmware que j ai hate de testé.
    Merci pour l’article tres clair et plein d’informations.

    Pourrais tu nous en dire plus sur la BlackBox? Qu’est ce?

    A quoi correspond le gyro_cmpf_factor? la valeur de looptime?
    Et acc_lpf_factor cela fait quoi en faite?
    On peut juste changer ces deux champs si on veut garder un mode horizon en plus de l accro?

    @@++ et bonne continuation 🙂

    • Salut,

      Merci tout d’abord 😉

      Pour ce qui est de Blackbox et les commandes dispo dans le CLI, je suis en train d’écrire deux autres articles sur chaque sujet justement, ca tombe bien 😉 (mais cela prend du temps donc c’est pas pour tout de suite, lol)

      Pour anticiper un peu et ne pas te laisser sans réponse :

      – Blackbox, c’est de la mémoire (soit dispo sur certaines cartes, soit à rajouter avec un petit module et une carte microSD) permettant de consigner tout ce qui se passe dans le contrôleur de vol (Naze32) pendant un vol, et ensuite tu peux étudier ces logs (sous forme graphique) pour améliorer tes réglages, voir ce qui va pas, etc…

      – Pour ce qui est des commandes gyro_cmpf_factor & acc_lpf_factor, elles vont de pair, et pour faire simple, cela permet à la carte d’avoir une meilleure lecture des données provenant des gyro et accéléromètre, donc tu peux, si tu le souhaites, les rentrer tel quel sans “trop” te poser de questions 😉
      – La valeur de looptime dans betaflight ne se règle plus, elle est fixée en dur à 1000 qui est la fréquence de rafraichissement des données venant du gyro.

      Bons vols 🙂

  3. Salut Olivier, je viens de lire ton article et comme d’habitude :-))
    Je viens de m’offrir un objet volant sous Naze 32 – betaflignt.
    Bientôt les photos sur le forum.
    Hervé

  4. Salut! merci pour ce tuto clair et limpide^^ juste une question! pour le vortex 285, on flash l’osd avant le flash vers betaflight, ou après??
    merci!

    • Salut, Merci 😉

      Sur le Vortex il est conseillé de flasher d’abord l’OSD, puis le firmware (betaflight) et de refaire ensuite le wizard et toute la conf… Il faut juste faire attention à une chose : que l’OSD soit bien compatible avec la version de Betaflight !! (et plus exactement la version de l’API) sachant que l’OSD est mis à jour moins rapidement que BTFL… Le risque si les versions d’API ne matchent pas ? : que l’OSD râle à l’allumage en disant qu’il n’arrive pas à communiquer avec le firmware de la carte…

  5. bonsoir ,

    merci beaucoup pour tout ces tuto j’ai encore beaucoup de lecture car suis débutant et mon club racer pas encore rtf (encor moins fpv ready lol)
    mais grâce a toi ce soir j’ai réussi a flaché ma fc et honnêtement c’est trop trop bien
    enfin voila tout sa pour rien dire juste te remercier GG 😉

  6. Bonjour Olivier, je joue avec des petit genre bayangtoy X9 avec scisky et jusque là je n’avait pas encore tenté bétaflight, je viens tout juste de le faire pour tester avant de lancer les hostilités sur un 130 king kong, sans ton tuto je n’aurai jamais réussi. Vraiment bravo pour tes explications claires qui mon permis de progresser.
    bon j’ai encore du chemin à faire pour bien comprendre les tenant et les aboutissant des PID et de le « Air Mode ». A bientôt tu nous aide beaucoup.
    William.

  7. Actuellement, cleanflight est en version 210.
    Je viens de tester sur quatre cartes différentes de naze32 (versions 4-5 et 6 en 6dof et 10dof). Sur aucune il ne m’a été possible de récupérer le signal du servo (pour mon tricoptère). Ce servo est appelé “S1” et apparait a la page “moteur” sur le port 6 à droite. Impossible de récupérer ce foutu signal sur aucune pin de la carte.
    J’ai fait la même manip sur Betaflight et mêmes résultats.
    Dans les deux cas, j’ai testé le plus de firmwares possibles. Certains étant même refusés par Cleanflight et Betaflight qui dit à ce moment là que la version est obsolète.
    Je pense que la version actuelle de ces configurateurs ne convient pas pour un tricoptère. Pourtant j’avais réalisé plusieurs tricoptères qui fonctionnaient très bien en Naze32 il y a un an. En Betaflight et en Cleanflight.
    Peut-être y a t’il une manip (mystérieuse) pour faire fonctionner ce bon-sang de servo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire, SVP !
Entrez votre nom ici, SVP