Hellbender 122 – Il a tout d’un grand !

7
6774

Les réglages et le vol…

(La partie que je préfère ^^).

Pour les réglages, j’ai repris des PID trouvés sur le sujet RC Groups du Hellbender et aussi (et surtout) un “custom motor mix” – Les deux moteurs arrières étant plus rapprochés que les deux avant. Je vous avoue que pour ce réglage, je ne me suis clairement pas embêté… J’ai pris celui du pilote sponsorisé Ready made RC et je l’ai mis sur mon quad. Visiblement, sur un quad de cette taille ce n’est pas déterminant, mais ça reste mieux. Pour les PID par contre, j’ai fait des ajustements avec l’aide de M. TiTidom (certains l’appellent “Maître”).

Pour le vol, en trois mots et demi :

C’est une bombe !!!

Franchement, il possède des accélérations et une vitesse proche des plus gros. Ce n’est pas non plus un 210 ou un 250 survitaminé, mais il n’a rien à leur envier ! Une fois les lunettes chaussées, c’est un plaisir de le faire évoluer à pleine vitesse au ras du sol, surtout avec le très grand angle de la caméra qui donne une impression d’aller “à des vitesses folles”. Sa faible masse garantie une faible inertie, lui donnant une maniabilité “hors pair”. Je peux vous assurez que tous ceux qui l’ont essayé en auront un bientôt et ceux qui l’ont vu évoluer ont été bluffés !

Niveau autonomie, je varie entre 3 minutes – à “full throttle” – et 6 minutes – en vol de précision du même type que la vidéo du maiden FPV ci-dessous – ce qui est bien sympa.

Un petit maiden…

Voici l’enregistrement DVR du maiden FPV, rien de fou, car les batteries étaient en rodage mais ça vous donne une petite idée :

Retour sur les hélices…

Petit retour sur les hélices : Les 3x3x3 de chez HQprop sont sympa et il y a moyen de bien s’amuser avec. Cependant, les 3x3x3 manquent clairement d’accroche… Résultat : Il faut un minimum de tour/min afin de l’obtenir…  Attention aux sorties de figures (les piquets verticaux particulièrement) où il faut bien anticiper la remise d’aplomb !!!

C’est ici que les quadripales possèdent un plus indéniable : Une accroche et des reprises bien plus appréciables, et ce, avec des gaz plus faible. En terme de vitesse de pointe, je n’ai pas noté de différence, mais je pense que mes 1407 sont larges de ce point de vue. Par contre, niveau autonomie, vous pouvez enlever 30 secondes de vol et on retrouve le défaut des tripales et quadripales sur les plus gros : votre quad a tendance à monter dès que vous pousserez les gaz. Enfin, les quadripales sont plus fragiles que les tripales.

Hellbender122_3x3x4 Hqprop

Ensuite, j’ai testé les 3x45x3BN de chez DAL, je n’ai pas été convaincu… Déjà, mes PID marchant très bien avec les HQ (3x3x3 et 3x3x4) ne convenaient pas du tout aux DAL. Mais en plus, j’avais clairement moins d’accroche que mes 3x3x4 et une vitesse de pointe qui m’a semblé identique (là, il va falloir que je pousse les tests). Et la conso avec ces hélices semble supérieure à celle obtenue en quadripale !!! Il faut dire que l’extrémité extra large des pales doit faire descendre les rendements de façon non négligeable. Un signe qui ne trompe pas : les moteurs sont tièdes, et même limite chauds après une bonne lipo musclée lorsque le quad est équipé des DAL.

Hellbender122_3045x3BN Dal

Vous l’aurez compris, actuellement, les 3x3x4 de chez HQ ont nettement ma préférence. Maintenant, j’attends beaucoup des 3x4x3bn de chez RotorX. Il faut dire que j’en ai entendu beaucoup de bien de la part de tous ceux les ayant essayées, et le profil des pales sembles bien plus recherché que celui sur les DAL (à quand les V2 comme DAL l’a fait sur toutes des hélices ?).

Retour sur la caméra…

La caméra est pas mal du tout, mais n’en attendez pas des miracles. Elle est très dépendante des conditions de luminosité, et n’apprécie particulièrement pas les changements brusques de luminosité. Son grand angle fausse aussi les repères, il faut en prendre l’habitude, mais on n’y pense plus une fois habitué. L’avantage, c’est que vous pouvez pratiquement toujours voir le sol, ce qui est pratique pour se poser en douceur.

Et la cam HD alors ?…

Enfin, comme je l’ai dit, je voulais pouvoir embarquer une caméra HD sur le moustique pour pouvoir filmer si les paysages s’y prêtent.

Hellbender122_runcam2_pesée

J’ai donc mis cela en application avec une simple mousse, taillée en triangle, comme support pour la Runcam. Le morceau de mousse est fixé avec un double face sur la top plate, ensuite un second double face est intercalé entre la caméra et le support, enfin un strap maintient le tout fermement en place.

Voici une image du montage, ça sera plus parlant :

Hellbender122_runcam2_montage1

Pas besoins d’un angle de folie car comme je l’ai dit avec la Runcam l’objectif n’est clairement pas de faire des figures de folies, ou des vols “full throttle”. J’ai directement chaussé les quadripales, car je pense clairement qu’avec la masse rajoutée par la caméra, elles sauront se montrer plus efficaces que les tripales.

La question que vous devez vous poser ici : “Qu’en est-il de du comportement en vol, et de l’autonomie ?”

Alors je vais commencer par l’autonomie : En vol relativement cool, je perds 1min de temps de vol. Résultat : Je reste en l’air entre 4 et 5 minutes, à comparer aux vols qui peuvent atteindre 6min sans la caméra. Ensuite, niveau comportement de vol, et bien … C’est génial !!! Bon, on sent clairement la masse rajoutée par la caméra, mais le quad garde un comportement sain est possède encore une bonne réserve de puissance. Du coup pour son maiden avec Runcam, je n’ai pas osé faire le fou, mais la prochaine fois, je tenterai quelques flips et rolls pour voir ^^

Qui dit Runcam, dit vidéo… Alors voici le ce que ça donne (attention ces vidéos ont été faites avec du vent soufflant par rafale à 60km/h) :

Conclusion…

Les micros quads (format 130 et moins) en brushless devraient bientôt se voir partout. Au-delà de l’aspect règlementation de certains pays, ils jouissent d’une meilleure vision du public (petit = mignon). En plus, les sensations en vol sont aussi bonnes que sur les plus gros et il est possible de les emmener partout. Il faut juste être conscient que le montage d’une si petite machine n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Rien d’insurmontable, mais vous êtes prévenus 😉

Au final le Hellbender 122 est une très bonne frame, si le défaut des perçages moteurs a été corrigé je le classerai volontiers dans la catégorie “châssis à recommander”. Maintenant au delà du châssis c’est le format qu’il faut retenir, avec ses composants adaptés comme l’ESC 4 en 1, car je pense qu’il est plein d’avenir.

Enfin revenons sur les points “positifs” et “négatifs” de ce châssis Hellbender 122 :

Les + :

  • Le prix : 25$ (attention au frais de port chez Ready made RC)
  • La compacité du châssis, au-delà que ce soit un 122, il n’y a aucune place de perdu, par exemple les hélices passent à moins d’1mm des entretoises
  • La masse du châssis de 30g avec les vis d’origine de 25mm et les entretoises (oublie de ma part je l’ai pesé mais pas pris en photo, pire je ne l’ai pas pesé avec les vis de 35mm :/ )
  • La compatibilité avec des cartes au format classique, donc FC classique, ESC 4 en 1 possible ou une PDB (si utilisation d’ESC séparés)
  • La bouille du hellbender (subjectif je vous l’accorde 😉 )
  • La garantie à vie de la plaque principale
  • La possibilité de le monter en 110X ou 1306/1407 (si défaut corrigé cf les points négatifs)
  • La lipo sur le dessous lui donne une stabilité indéniable
  • La possibilité de porter une caméra HD et ce sans problème
  • L’ESC 4 en 1 est vraiment pratique pour l’intégration (pas vraiment un point fort du châssis)

Les – :

  • La qualité des découpes du carbone (quand on a gouté au carbone Armattan …)
  • Le défaut le rendant non compatible des 1306/1407 alors que vendu comme tel (théoriquement corrigé depuis)
  • Les entretoises trop larges pour l’utilisation du matériel recommandé
  • Fournir un jeu de vis de 35mm avec les entretoise adaptées (même en option pour 2 ou 3$ de plus) serait appréciable pour ceux voulant mettre le Vtx dans la frame plutôt que dessus (indispensable si l’on veut pouvoir porter une caméra HD)

7 COMMENTAIRES

  1. Merci Barry pour ce tour d’horizon plus que complet du HellBender 122 😉

    Je confirme que pour l’avoir piloté, il n’a rien à envier à un plus grand, et est tellement fun à faire voler, un vrai régal ! 🙂 (Il passe partout, même à travers le feuillage – cf. à la fin de la vidéo lol)

  2. Oui très fin comme montage mais après avoir fait celui-ci on peut monter n’importe quel autre quad ^^

    J’ai effectivement raccourci les câbles entre la caméra et le Vtx. Maintenant j’ai laissé une marge d’environs 1cm pour pouvoir retirer la top plate sans avoir besoins d’enlever ou déconnecter le Vtx.

  3. Tu m’as donné envie, du coup … j’en ai acheté un ! Les bras arrières plus courts qu’à l’avant ça demande un réglage PID particulier ou ça vole bien avec les PID de Bétaflight ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire, SVP !
Entrez votre nom ici, SVP